s p e c t a c l e s  

Calendrier 
   L'objet invisible 
Pendant que le loup
   n'y est pas
 
L'oiseau de feu 
Déambulle 
Poékit 
Grain de riz 
Alex fildefer 
De l'autre côté 
Coquelicot 
Les lieux qui nous ont
   accueillis
  

L'objet invisible

dans l'atelier des frères Giacometti

Théâtre musical et manipulation d'objets
pour les enfants à partir de 4 ans
et les adultes qui les accompagnent
durée : 35 minutes
Conception
Auteur : Benoît Fourchard
Metteur en scène : Hélène Hoffmann
Scénographe/constructeur : Mélanie Mazoyer
Compositeur : Franck Normand
Création lumière : Léandre Garcia Lamolla
Interprétation
Bérangère Mehl, comédienne
Alain Khouani, comédien
Franck Normand, saxophoniste, poly instrumentiste
Organisation
Chargée de production et de diffusion : Babette Gatt
Administration : Raymond Hoffmann
Production
Compagnie Vire Volte avec le soutien de la ville de Rosny-sous-bois et du Conseil Général de Seine-Saint-Denis

Ce projet bénéficie de l’aide à la création de la CCAS et de l’aide à la production dramatique de la DRAC Ile de France


La Compagnie Vire Volte fera une présentation d'étape de travail de "L'Objet invisible – dans l'atelier des frères Giacometti", le jeudi 20 mars 2008 à 11h00, au théâtre de la Girandole, 4 rue Edouard Vaillant 93100 Montreuil.
Réservations auprès de Babette Gatt - 06 11 17 35 04
babette.gatt@freesurf.fr


Le spectacle nous parle de la fratrie et de l'acte créateur – vital, essentiel - du sculpteur dans son face à face avec la matière et l'esprit. Dès le plus jeune âge, un enfant dessine, construit des bonshommes avec de la pâte à modeler, joue à représenter.
« Franchement est-ce qu’une cervelle normalement constituée pourrait vivre dans une tête aussi plate », disait Giacometti à propos de l’un de ses célèbres bustes.
Ce trait d’humour cachait en réalité l’une des interrogations majeures qui s’était dressée devant lui et pour laquelle il ne trouvait aucune réponse : il se croyait incapable de représenter la réalité. « La ressemblance impossible », disait-il…

L’une des œuvres du sculpteur, « L’objet invisible » sera le fil rouge de l’histoire. Cette sculpture, qui date de 1935, est antérieure à la période la plus connue de Giacometti. Dans notre histoire, elle va donc côtoyer d’autres œuvres, plus récentes, sans que nous nous attachions spécifiquement à la chronologie.

L’univers d’Alberto Giacometti ne semble pas a priori destiné au jeune public.Ainsi, inviter les enfants dans ce monde étrange et sombre tient peut-être du pari. Plutôt enthousiasmant !
Ce sont les personnages, Annette et Diego, qui vont porter joyeusement ce paradoxe. Annette, l’épouse, l’amoureuse, la muse, et Diego, le frère fidèle, l’homme de l’ombre, constituent un duo évolutif et burlesque. De rivaux, ils deviennent complices, puis amis. Ils sont au sculpteur ce que le souffleur était autrefois à la représentation théâtrale : dans l’ombre mais toujours là, immobiles dans la pose, pendant des heures, indispensables et indissociables de l’œuvre.

Pure invention mais prolongement souriant de ce duo : le musicien. Bidouilleur de sons, sculpteur d’atmosphère. En le rendant invisible aux yeux d’Annette et de Diego, il est en quelque sorte le contrepoint de cet « objet invisible ».

En outre, il va permettre de traduire par le son ce qui, dans l’univers de Giacometti, ne peut pas toujours être montré par l’image.

N’est-ce pas
aussi la voie
du théâtre
que de chercher
à rendre visible l’invisible ?



e n  s a v o i r  p l u s